Recherche 2018-09-13T10:26:54+02:00

L’enquête journalistique: du mythe au renouvellement. Comment un genre fondateur du journalisme se met en valeur à travers ses méthodes et sa narration.

Septembre 2017 –  Février 2021 | CHF 625’610

Financé par le Fonds national suisse de la Recherche scientifique (FNS)

Directrice de la recherche: Annik Dubied, professeure, AJM (UniNE – CH)

Collaborateurs: David Gerber, assistant post-doctorant, Pauline Cancela et Léna Würgler, candidates au doctorat.

Partenariat arppej  : les partenaires belges et français accueilleront les assistantes doctorantes au cours de la recherche.

Cette recherche cherche à clarifier le rôle que joue l’enquête dans la restructuration contemporaine du journalisme par les nouvelles conditions technologiques, juridiques, économiques et sociales, et, à l’inverse, comment la mutation du champ est en train de redéfinir un genre mythique et mythifié, sinon fondateur. C’est en étudiant les méthodes utilisées en investigation, et la manière dont ces méthodes sont rapportées, parfois même théâtralisées, dans le récit d’enquête, que nous serons à même de dépasser les mythologies et de mieux comprendre et définir les plus values présentes et futures du genre. Nous faisons l’hypothèse que ces méthodes, quelles qu’elles soient, servent non seulement comme outils pour l’investigation, mais aussi comme un élément-clé de légitimation de l’investigation et de ses praticiens. Il faut donc étudier l’enquête en portant une attention toute particulière à ses narrations, qui intègrent souvent des faits et des discours liés à la méthode – que ces narrations soient classiques ou innovantes.

L’information locale à l’épreuve du numérique: repenser les liens entre médias, journalistes et publics

Décembre 2018 – juin 2020 | CHF 184’586 (FNS Digital Lives)

Directrice de la recherche: Nathalie Pignard-Cheynel (AJM)

Partenaires arppej : Loïc Ballarini (Crem), Benoit Grevisse (EJL), Olivier Standaert (EJL)
Le numérique a profondément bouleversé nos manières de produire, de partager et de consommer l’information. Ce projet vise à évaluer si, et comment, des outils et dispositifs numériques peuvent aider ces médias locaux à repenser les relations à leurs publics, afin de répondre aux enjeux qui sont les leurs en matière de développement numérique et de renforcement de leur rôle historique de proximité. Le projet fait le pari de la recherche appliquée, impliquant les acteurs concernés dans des dispositifs collaboratifs, en réseau, et de concevoir avec eux des outils et stratégies novateurs au service de l’information et de la société. Pour couvrir efficacement le territoire francophone européen, l’étude fait appel aux partenaires de l’alliance arppej associant l’Ecole de Journalisme de Louvain (BE) et le Centre de recherche sur les médiations (FR).